Live Report : Yoshiki Classical au Trianon


{{ timeslot.current.name }} jusqu'à {{ timeslot.current.end | moment "HH" }}h

À l'écoute


{{ tracks.current.track }} - {{ tracks.current.artist }}

À l'écoute


{{ fileTitle }}


{{ durationSeek | duration }} / {{ durationTotal | duration }}
Écrit par Andréa | Publié le mardi 24 juin 2014 à 08:07 | Musique

Ce 26 mai 2014 marquait le retour en France de Yoshiki, le leader et batteur de X Japan . Trois ans après le dernier concert du groupe au Zénith, ce n'est pas pour proposer des reprises rock que celui-ci revenait à Paris. En effet, le concert est annoncé comme l'interprétation "classique" de certains titres du groupe ainsi que de musiques propre à Yoshiki telles que son projet Violet Underground Kingdom (plus connu sous le nom Violet UK ).

L'organisation du concert s'effectua comme souvent assez aléatoirement: promiscuité des queues, placement libre... Une première partie d’une durée de 30 minutes annoncée sur le site du Trianon devait précéder le concert, cependant il semblerait que celle-ci ait été inscrite au programme un peu trop rapidement. Cela étant régulièrement le cas sur pas mal de concerts, les fans ne s’en rendirent même pas compte et préférèrent se galvaniser avant le début des festivités. La présence d'une grue surmontée d'une caméra indiquait tout d’une captation live. Cette même grue fut assez dérangeante pour la plupart des spectateurs au fond de la salle qui dûrent faire avec.

Le concert commença à l'heure par la diffusion d'une vidéo illustrant les différents contrastes présents dans les compositions de Yoshiki avec son morceau Miracle en musique de fond. Celle-ci alternait des passages de ses précédents concerts en tant que X Japan et que Yoshiki. Ces extraits entièrement transcrits en anglais ne disposaient d'aucun sous-titre français. L'intégralité des interactions entre Yoshiki et la salle s'effectueront dans anglais très clair et compréhensible.

L'arrivée du Yoshiki's sextet de sept musiciennes, composé de cinq violons et de deux violoncelles, précéda celle de Yoshiki qui s'installa directement à son piano. Forever Love ouvrit le concert à proprement parler, via une réinterprétation particulièrement réussie. La scénographie, accompagnée de vidéos projetées sur un écran, soulignait les rythmes et nuances musicales. La résonance de la salle, régulièrement utilisée pour des concerts, permettait aux spectateurs de profiter pleinement de la prestation sonore de Yoshiki.

Bien qu'habitué aux prestations publiques, Yoshiki se réjouissait de pouvoir de nouveau se produire avec ses fans français après trois ans d'absence.

Le concert se poursuivit par le thème des Golden Globes qui se distingua par des tonalités plus douces, plus voluptueuses par rapport à sa version originale. La présence de Katie Fitzgerald , chanteuse de Violet UK, permit aux chansons Rosa et Hero (présent en seconde partie) de gagner en profondeur.

Yoshiki revenait régulièrement sur le choix des titres joués ainsi que leur origine. Il décrivit notamment l’écriture de la musique dédiée à l’anniversaire de l’empereur. Une musique qu’il fut honoré de composer bien qu’il ne puisse proposer du métal. Malgré sa complexité, la retranscription par le sextet demeura honorable.

A la fin de l'entracte, le sextet repris Amethys (morceau régulièrement diffusé au début des concerts d’X Japan) jusqu’à l’arrivé de Yoshiki qui interpréta une impro sur Lac des Cygnes de Piotr Ilitch Tchaïkovski . L’hymne à l’amour d’Edith Piaf qui suivi fût sans aucun doute la surprise de ce concert. Selon Yoshiki, il l’aurait découverte la veille  et décida de l’apprendre dans la journée afin de pouvoir la jouer ce soir. Yoshiki dédia l’avant-dernière partie du concert à son père, à hide et Taiji de X Japan (respectivement décédés en 1998 et 2011). Après un lancement plein d’émotions, Yoshiki enchaîna les titres Without You et Kurenai suivis d’une transition réalisée par le sextet. Art of Life , en version courte, bénéficia de l’ajout d’un mixage réalisé par Yoshiki grâce à un synthé situé à côté de son piano.

Avant de clore le concert avec Endless Rain , Yoshiki revint sur son futur concert du Madison Square Garden en nous annonçant par la même occasion que celui-ci ne serait que la première étape d’une nouvelle tournée mondiale pour X Japan.

La diffusion de Say Anything vint accompagner les ovations du public qui en profita pour réaliser avec l'artiste le signe emblématique du groupe en forme de promesse de revoir X Japan au complet se produire prochainement sur une  scène parisienne.


Captation vidéo par le staff de Yoshiki

Setlist du concert
1 Miracle
2 Forever Love
3 Golden Globe Theme
4 Rosa feat. Katie Fitzerald from Violet UK
5 Anniversary
ENTRACTE
6 Amethys (Yoshiki's sextet)
7 Impro sur le lac des cygne
8 Hero feat. Katie Fitzerald from Violet UK
9 I.V.
10 L'hymne à l'amour
11 Without You
12 Kurenai
13 Transition au violon
14 Art of Life
15 Endless Rain (avec une reprise des paroles par la salle)
16 Say Anything

Remerciement : Yoshiki, son staff, ainsi que Goma Communication pour nous avoir permis d'assister au concert afin de réaliser ce live report.
Crédit photos : Fabrice Simonot - Nihon no OTO - Tous droits réservés

Commentaires

Partager l'article



Commentaires